Sobriété : comment réaliser des économies d’énergie ?

Pourquoi madame Nathalie B. a consulté l’ALEC ? 

Madame Nathalie B. est propriétaire d’un appartement sur Montpellier depuis peu, elle ne dispose pas d’un budget suffisant pour engager des travaux de rénovation énergétique, mais souhaite tout de même réduire ses factures énergétiques de gaz et d’électricité. 

Madame Nathalie B. a donc sollicité l’ALEC Montpellier métropole par téléphone afin d’échanger avec un conseiller. 

Que lui avons-nous apporté ? 

Lors de cet échange le conseiller de l’ALEC a présenté à Madame Nathalie B. les solutions permettant de réduire ses consommations pour les postes chauffage, eau chaude sanitaire, ventilation, cuisson et électricité spécifique. 

1) Une bonne gestion de la régulation de chauffage : 

Le thermostat d’ambiance permet de maintenir la température d’une pièce de référence à une valeur choisie en prenant en compte les évolutions des apports de chaleur (soleil, appareils de cuisson, etc.). Il est donc intéressant de définir sur celui-ci une température de consigne à 19°C pour une pièce à vivre ou 16°C pour une pièce peu occupée. 

Les robinets thermostatiques gèrent la température de manière plus spécifique dans chaque pièce. Le tableau ci-dessous vous permettra de définir la position de chacun de ces robinets. 

Position du robinet  Température de la pièce  Utilisation de la pièce 
*  7°C  Position hors gel 

 

1  12°C  Longue absence 

(chambre d’ami, buanderie, entrée) 

2  16°C  Pièce peu occupée  

(chambre, bureau, salle de bain, WC, cuisine, couloir) 

3  19°C  Pièce de vie 

(salon, séjour, salle à manger) 

1°C de moins sur sa consigne de chauffage, c’est 7% d’économie sur la facture. 

2) Une bonne gestion de la programmation de chauffage : 

Quand les besoins de chauffage et l’usage des pièces changent, la programmation permet de faire varier la température de consigne en fonction du moment de la journée (jour/ nuit, présence/ absence) ou en fonction du jour de la semaine (jours ouvrables / week-end). 

Cette programmation est planifiable sur un thermostat d’ambiance programmable et sur des robinets thermostatiques programmables. Une manipulation simple permet de définir une période de vacances ou de faire face à une absence ou une présence non prévues (exemple : usage ou non d’une chambre d’amis). 

En utilisant judicieusement ces dispositifs un gain jusqu’à 25% d’énergie est possible. 

En complément de la régulation et de la programmation il est possible de fermer les portes, d’éteindre le chauffage des pièces non utilisées et de fermer les rideaux et les volets la nuit. 

3) Agir sur ses consommations d’eau chaude sanitaire : 

  • La consigne de température pour la production d’eau chaude sanitaire de la chaudière peut être réduite afin de limiter les pertes énergétiques. 
  • La consigne de température du ballon de stockage peut être réduite à 55°C afin de réduire la consommation énergétique des chauffe-eau électriques (Cumulus).
  • Il est possible de diminuer la pression du réseau d’eau en réglant le réducteur de pression après compteur d’eau (la pression recommandée est en général de 3 Bars). 
  • Il est préférable de se laver les mains et les dents à l’eau froide et de privilégier les douches aux bains. 
  • Afin de réduire le temps d’attente et la consommation d’eau chaude il est possible de mettre le mitigeur au maximum en position chaude avant puisage. 

4) Agir sur son système de ventilation mécanique : 

Il est important de bien gérer les 2 vitesses de fonctionnement de votre Ventilation Mécanique Contrôlée (VMC) : 

  • Petite vitesse s’il n’y a pas de besoin spécifique de ventilation 
  • Grande vitesse de ventilation dès lors qu’il y a présence d’humidité 

S’il s’agit d’un Ventilation Mécanique Répartie (VMR), il est déconseillé de coupler l’éclairage à la ventilation pour 2 raisons : 

  • Il est nécessaire d’allumer la lumière pour ventiler la pièce ce qui entraine une consommation d’électricité pour l’éclairage qui n’est pas forcément désirée. 
  • Lorsque la pièce est occupée, mais n’a pas besoin d’être ventilée, la ventilation se déclenche et amène de l’air froid dans le logement. 

5) Agir sur ses consommations énergétiques de cuisson : 

  • Utiliser des casseroles adaptées à la taille des plaques de cuisson 
  • Couvrir les casseroles durant la cuisson 
  • Privilégié la cuisson lente 
  • Limiter l’ouverture de son four pour vérifier la cuisson 

6) Agir sur ses consommations d’électricité spécifiques : 

  • Éteindre les appareils en veilles (ordinateurs, télévisions, box internet …) 
  • Penser à éteindre la lumière dans les pièces non utilisées 
  • Étendre le linge plutôt que d’utiliser un sèche-linge 
  • Laissez refroidir les plats avant de les mettre au réfrigérateur 

Suite à cet entretien Madame Nathalie B. maintenant consciente des différents gisements d’économies d’énergie réalisables, a donc décidé de mettre en applications les différentes astuces et solutions pour réduire sa facture. 

Vous souhaitez en savoir plus ? 

Pour avoir plus d’informations vous pouvez consulter notre site internet ou les guides de l’ADEME ci-dessous :