Aides financières à la rénovation énergétique : ce qui change en 2019 !

Pourquoi M. DUPUIS a contacté l’ALEC ?

Aides financières, dessins ADEMEEnvisageant des travaux de rénovation dans son logement à Castries, M. DUPUIS est venu en rendez-vous à l’Espace Info Énergie au cours du mois de décembre 2018, afin de discuter des solutions techniques et financières pour son projet.

Il nous a ensuite envoyé un mail, dès le 2 janvier 2019, pour nous poser une nouvelle question : il se demandait si les dispositifs présentés par le conseiller en 2018 avaient évolués avec le changement d’année.

Que lui avons-nous apporté ?

M. Dupuis a eu un très bon réflexe car chaque début d’année, l’ALEC décrypte pour vous les nouvelles évolutions règlementaires concernant les aides financières à la rénovation énergétique.

Sans plus attendre, découvrez les nouveautés pour 2019 :

Le CITE est reconduit jusqu’au 31/12/2019, avec quelques évolutions

  • Le remplacement de fenêtres à simple vitrage par du double vitrage est à nouveau éligible (à un taux de 15 % du montant de l’équipement (hors pose), plafonné à 100 € / fenêtre).
  • Pour certains équipements, les dépenses de main-d’œuvre sont éligibles*.
    C’est le cas notamment de la pose de pompes à chaleur dédiées à la production d’eau chaude ou d’appareil de chauffages ou de production d’eau chaude sanitaire à énergie renouvelables (dans la limite d’un plafond de dépenses englobant le coût de l’équipement et de sa pose, décret à paraitre).
  • Le coût de la dépose de cuve à fioul est éligible à un taux de 50 %*.

*Attention : l’éligibilité de la pose ou de la dépose de ces équipements est conditionnée au niveau de ressources du ménage (les revenus de l’année N-2 doivent être inférieurs aux plafonds de l’ANAH).

  • En ce qui concerne les autres dépenses éligibles, elles ouvrent droit à un crédit d’impôt au taux de 30 %.
  • La mise en place du prélèvement à la source ne modifie rien, il faudra toujours déclarer le montant des travaux éligibles dans sa déclaration d’impôt (plus d’information).

Un nouvel éco-ptz individuel

  • Ouverture aux logements achevés depuis plus de deux ans à la date de début d’exécution des travaux.
  • Suppression de l’obligation de réaliser un bouquet de travaux est supprimée.
  • Ajout de l’isolation des planchers bas a été ajoutée à la liste des travaux éligibles.
  • Augmentation de la durée de remboursement est portée à 15 ans et ce, quelle que soit l’importance ou le nombre des travaux.

Le chèque énergie revu à la hausse

  • Destiné à aider les ménages aux revenus modestes à payer leurs factures énergétiques ou financer leurs travaux de rénovation, le montant du chèque augmente en 2019 et varie désormais de 76 € à 277 €.
  • Le plafond de ressources est également augmenté : l’éligibilité est fixée à 10 700 € pour une personne seule et 16 050 € pour un couple (plafonds appliqués au revenu fiscal de référence).

Des nouveaux plafonds de ressources pour les aides de l’ANAH

L’agence nationale de l’habitat à mis à jour ses plafonds de ressources pour accéder au programme Habiter Mieux (aides financières « Sérénité » et « Agilité »). Pour vérifier votre éligibilité consultez les nouveaux plafonds sur le site internet de l’ANAH.

Pour aller plus loin :