Isolation à 1€, arnaque ou aubaine ?

Pourquoi M. DAVID a contacté l’ALEC ?

© Thierry Degen – MEEDDAT

M. DAVID se renseigne pour isoler la maison de ses parents (maison de 70 m² de1985) qui ne disposent pas d’un gros budget pour financer leurs travaux. Il a entendu parler d’isolation à 1€ mais se demande si ces offres seraient des arnaques. Il prend rendez-vous avec un conseiller de l’Espace Info Énergie de l’ALEC Montpellier Métropole.

Que lui avons-nous apporté ?

Un conseiller a présenté à M. DAVID les différents dispositifs d’aides financières ainsi que les offres d’isolation à 1 €. Ces offres sont financées à l’aide d’un dispositif appelé « Certificat d’Économie d’Énergie » (CEE) sous la forme d’une prime énergie ou d’une prime « coup de pouce ». Quand ces primes arrivent à couvrir l’ensemble du coup des travaux elles peuvent être présentées avec l’appellation d’isolation à 1 €.

Le montant de ces primes est variable en fonction :

  • Du gain d’énergie (qui dépend de la nature des travaux et de la zone climatique) ;
  • Des revenus (voir les plafonds ANAH ou coup de pouce).

L’isolation à 1€ des combles perdus, des rampants sous toiture (combles aménagés), du plancher haut d’un sous-sol ou vide sanitaire est destinée au propriétaire ou au locataire (pour les résidences principales et secondaires) :

  • Sous condition d’accès (hauteur suffisante pour réaliser les travaux) ;
  • Sous condition de revenu (plafond défini par l’ANAH: Agence NAtionale de l’Habitat) ;
  • Sous condition que le système de chauffage soit à énergie combustible ;
  • Sous condition d’absence ou de vétusté de l’isolation (plus de 15 ans) ;
  • Sous condition que l’entreprise réalisant les travaux soit certifiée RGE (Reconnu Garant de l’Environnement) ;
  • Sous condition de performance thermique minimale de la nouvelle isolation (R = 7 m² K/W pour les combles et R = 3 m² K/W pour le plancher).

 

Quels bénéfices ?

Les parents de M. DAVID sont très satisfaits d’avoir isolé leurs combles et le plancher haut du vide sanitaire pour seulement 1 €. Ces travaux leur ont permis d’économiser 347 € sur sa facture de chauffage annuel soit 35 % d’économie ainsi qu’une amélioration notable du confort en hiver car leur plancher est beaucoup moins froid (19°C de température de surface contre 11 °C auparavant).Graphique facture annuelle chauffageGraphique température plancher

Que faire à présent ?

M. DAVID songe maintenant à isoler une partie des murs (principalement ceux orienté nord) à l’aide des économies générées et de la prime énergie. Ce poste permettrait de réaliser une économie supplémentaire de l’ordre de 10% et améliorerait d’autant plus le confort en réduisant le phénomène de parois froides.

Pour aller plus loin :

  • Une fiche de synthèse sur les certificats d’économie d’énergie.
  • Un article de l’espace info énergie centre Val de Loire ;
  • Un article de l’espace info énergie de Nancy sur les points de vigilances ;
  • Un article de l’ADEME sur les aides des fournisseurs d’énergie.