Ma Prime Rénov et le Crédit d’Impôt Résiduel

échafaudage sur la façade d'un bâtiment

En bref

Lors de travaux de rénovation énergétique en copropriété, des aides dites collectives (bénéficiant au syndicat des copropriétaires) sont accessibles. Elles peuvent se combiner avec des aides individuelles, attribuées selon les revenus.

Depuis le 1 janvier 2020, le Crédit d’Impôt pour la Transition Énergétique (CITE) a été remplacé par deux dispositifs :

  • MaPrimeRénov’
  • le Crédit d’Impôt Résiduel (CIR)

Pour en bénéficier, il est nécessaire que l’entreprise qui réalise les travaux soit “Reconnu Garant de l’Environnement (RGE)” et que les travaux répondent à des critères techniques définis. Ces aides ne sont accessibles qu’aux copropriétaires occupants.

Le Revenu Fiscal du foyer détermine l’éligibilité à tel ou tel dispositif. Pour connaître les plafonds de ressources, veuillez consulter notre page dédiée.

Détails des deux cas de figures

Pour les copropriétaires des catégories « Ménage aux revenus très modestes » et « modestes »

Vous êtes éligibles à l’aide « MaPrimeRénov’ ».

Attention, cette aide est à mobiliser impérativement avant le début des travaux.

Les démarches sont à effectuer individuellement sur le site MaPrimeRénov.

L’aide sera versée suite à la facturation des travaux. Une avance est cependant possible.

Pour les copropriétaires des catégories « Ménage aux revenus intermédiaires » et « supérieurs »

Vous êtes éligibles Crédit d’Impôt « Résiduel » pour cette année 2020.

Cette aide est à mobiliser après facturation des travaux, lors de votre déclaration d’impôt. Pour des travaux réalisés en 2020, c’est donc en 2021 que vous déclarerez les travaux de rénovation énergétique. Vous bénéficierez alors d’une déduction sur vos impôts.

Le mot de la fin

Si votre copropriété envisage des travaux, n’hésitez pas à contacter nos services afin d’être accompagné et obtenir plus de renseignements concernant ces aides financières.