Le défi Éco’ados

Logo défi des éco'ados ALEC MontpellierSur l’année scolaire 2017-2018, l’Agence Locale de l’Énergie et du Climat Montpellier Métropole a testé le défi des Éco’ados.

Grand frère du défi des Éco’minots, ce challenge d’économie d’eau et d’énergie s’est déroulé dans deux collèges pilotes de la métropole de Montpellier en étroit partenariat avec le Conseil Départemental de l’Hérault.

Le principe ?

Tout comme le défi des Éco’minots, le défi des Éco’ados s’articule autour de deux axes :

  • Sensibiliser aux éco-gestes afin de les intégrer dans le quotidien de tous
  • Suivre l’évolution des consommations d’eau et d’énergie en vue de les réduire

Il s’adresse aussi bien à l’équipe pédagogique, technique qu’aux collégiens.

Les grandes étapes ?

Préparation: été/rentrée 2017

Été 2017 : récupération des données historiques de consommations électricité / gaz et eau des 2 établissements auprès de la direction des bâtiments et des gestionnaires.

Ces informations permettent de caler des références mensuelles de consommation d’énergie et d’eau. Au fil de l’année scolaire, les consommations réelles de chaque mois sont donc comparées à ces références.

Septembre à Novembre 2017 : visite technique des locaux par l’ALEC.

Lors de ces visites, les informations collectées, notamment sur les équipements techniques et le bâti, permettent de mettre en lien les consommations avec les spécificités de chaque collège. Des informations sur les usages sont également collectées.

Lancement: septembre – octobre 2017

Le défi est lancé officiellement auprès des « équipes projet » en septembre.
En octobre, l’ALEC a animé un atelier de sensibilisation auprès de l’équipe en charge du défi dans chaque collège (professeurs et techniciens). Quizz sur les consommations d’énergie et d’eau moyennes des collèges et des ménages, puis manipulation d’appareils de mesures sont venus agrémenter l’atelier. À leurs tours, l’équipe « adultes » a transmis ses connaissances aux élèves tout au long de l’année.

Présentation d’un métier : novembre – décembre 2017

La deuxième phase du défi des Éco’ados met en pratique les notions abordées lors du lancement. Il s’agit pour chaque « équipe » de réaliser un auto diagnostic (où sont les déperditions de chaleur, d’eau, comment les améliorer ?).

Ces audits permettent d’introduire la présentation du métier de « conseiller en énergie partagé ». Gardien des économies d’eau et d’énergie, le conseiller en énergie partagé suit les consommations d’eau et d’énergie des collectivités. Il propose alors des plans d’actions pour parer aux déperditions et/ou accompagner la collectivité vers la production d’énergie renouvelable. Il anime également des ateliers de sensibilisation afin d’intégrer les éco-gestes dans le quotidien de tous.

Mise en place du plan d’action : janvier – février 2018

L’équipe pédagogique, technique, les élèves et l’ALEC se retrouvent pour écrire ensemble un plan d’actions d’économie d’énergie et d’eau dans leur établissement, suite aux observations menées lors du premier trimestre.
Par exemple, le groupe peut décider de :
– Placer des affiches de sensibilisation,
– Installer des mousseurs,
– Réguler le chauffage…
Chaque collège s’investit dans les actions qu’il souhaite. Le suivi des consommations doit permettre de mesurer l’impact des actions.

Événement de clôture : Mai 2018

Idéalement, le défi des Éco’ados se termine par une note festive autour d’un événement de clôture. L’occasion de faire connaître les défis à l’ensemble du collège et de faire un bilan de des économies générées.

Projet expérimental : qui étaient les participants ?

Le défi des Éco’ados a été testé sur 2017-2018 dans deux collèges :
Le collège Louis germain à Saint Jean de Védas
Le collège des Escholiers de la Mosson à Montpellier

Deux dynamiques différentes, deux échelles d’intervention, et donc des résultats très variés. Ceux-ci ne permettent pas d’en tirer des conclusions générales si ce n’est que chaque établissement s’est approprié le défi positivement et en fonction de son fonctionnement général.

Le défi des éco’Ados a suscité de l’intérêt auprès des personnes qui ont participé au lancement du projet. Le format, le thème et les outils proposés ont intéressé les participants.

Comment se sont-ils approprié le défi ?

Des ateliers scientifiques ont été réalisés tout au long de l’année par l’équipe enseignante du collège Louis Germain à St Jean de Védas. Ces mesures ont permis d’identifier des petits travaux à réaliser pour améliorer certains équipements, et des actions de sensibilisation pour changer les habitudes. Suivi et résultats en ligne sur leur site internet : ICI

 

 

 

Au collège des Escholiers de la Mosson, le défi était porté par un enseignant et ses classes de 6ème. Après avoir travaillé à plus petite échelle toute l’année, en cours de technologie, la classe ambassadrice s’est lancé le défi de motiver tout l’établissement. Des groupes de 4 élèves sont donc passés dans les classes pour inciter l’ensemble des élèves à être attentifs au gaspillage d’énergie et d’eau.
Des affiches de sensibilisation ont été mises en place dans les couloirs du collège. Les résultats parlent pour eux : baisse significative de la consommation le jour de la sensibilisation (-15 %) et le lendemain (-9 %). L’effet s’atténue vite les jours suivant. Une baisse de 4 % au global est observée sur cette semaine. Les résultats détaillés ICI.
Afin que les écogestes durent, il est nécessaire de stimuler et dynamiser le projet en continu. Les bilans mensuels de consommations sont donc essentiels pour cela !

 

Quel est le rôle de l’ALEC dans le défi des Éco’ados ?

L’ALEC accompagne le collège sur un volet technique :

Avant le début de l’année, l’ALEC :

  • visite le bâtiment pour faire un état des lieux du fonctionnement des équipements
  • se procure l’historique des factures d’eau et d’énergie et des travaux réalisés
  • et récupère les consommations mensuelles via l’agent technique, afin de mesurer les économies réalisées chaque mois par rapport à l’année précédente

En cours d’année :

  • pose d’enregistreurs de température pour un éventuel réglage du chauffage
  • réglages techniques selon les observations des élèves : mousseurs, temporisation des robinets

L’ALEC anime des ateliers, constitués de l’équipe pédagogique, technique et du Conseil Départemental afin de :

  • informer sur les enjeux des économies d’eau et d’énergie au collège et à la maison
  • former pour l’utilisation du kit d’audit énergétique.
  • échanger sur les façons de mener à bien le défi

Et maintenant ?

Le département n’a pas souhaité financer la continuité du défi éco’Ados pour l’année scolaire 2018/2019, cependant les outils développés lors de cette expérimentation sont mis à disposition des collèges volontaires via le Guide de ressources des collèges de l’Hérault. A leur disposition donc, l’ensemble des outils suivants :

  • Un guide d’audit. Ce document à destination des élèves détaille comment mener l’enquête au sein du collège. Les apprentis économes sont guidés au fil des exercices illustrés.
  • Thermomètre éco'adosUn kit d’audit énergétique. Composé d’un wattmètre, un enregistreur de température et d’humidité, un thermomètre, un luxmètre, un débitmètre et des réducteurs de débit, ce kit permet d’effectuer des mesures de température, de luminosité, de débit d’eau…
  • Un guide de ressources pédagogiques. Vidéos, serious game, expositions, vous trouverez de nombreuses autres manières d’aborder le sujet des économies d’eau et d’énergie.