Lycées : le projet Occit’avenir

Logo Lycée Léonard de VinciDepuis septembre 2019, l’ALEC Montpellier Métropole accompagne le Lycée Léonard de Vinci.

L’établissement a remporté l’appel à projet de la Région Occitanie « Lycée Occit’avenir » visant à encourager et accompagner les lycées régionaux dans le développement de projets durables.

L’ALEC Montpellier Métropole intervient en tant que partenaire pour guider les participants, apporter des informations techniques, donner des idées d’actions…

Quel est le principe ?

classe de Lycée
Arnaud Bouissou – Terra

Durant 3 années scolaires, l’ALEC Montpellier Métropole accompagne le lycée dans la réduction de ses consommations d’énergie et d’eau.

Pour ce faire, élèves, enseignants, pédagogues, personnel administratif, responsable technique, agents d’entretien formeront une équipe chargée de :

  • Se concerter pour effectuer des actions d’optimisation (régulation de la température dans les locaux, mise en place de réducteurs de débit sur les robinets…)
  • S’organiser pour inciter les utilisateurs des bâtiments à changer de comportement et adopter les écogestes.

Ce projet est en lien avec les formations du lycée technique. Les 70 apprenants en chauffage, électricité, climatisation […] pourront mettre leurs connaissances au profit de la meilleure gestion de leur bâtiment.

Quel est le rôle de l’ALEC ?

En tant que partenaire du projet, l’ALEC met à disposition des participants son savoir-faire en matière de défi d’économie d’énergie et d’eau.

Un conseiller de l’ALEC anime les échanges entre les participants, apporte des outils de mesure et des supports pédagogiques ayant fait leurs preuves dans le défi des éco’minots, répond aux diverses questions et accompagne les agents dans les réglages techniques.

Le lycée, pilote du projet, sélectionne les ressources répondant à ses besoins et donne les orientations souhaitées.

Quel est le programme ?

La première année servira à réaliser un état des lieux participatif et à co-construire un plan d’actions pour 2 bâtiments (internat et atelier). A terme, le lycée souhaite mettre en place la démarche pour l’ensemble des locaux du lycée.

L’objectif est de recueillir et d’analyser tous ensemble les consommations d’énergie et d’eau, les habitudes et la qualité de construction dans les locaux.

Cette étude sera le point de départ de la deuxième et troisième année : mettre en place des actions pour réduire les consommations d’énergie et d’eau.

Où en est-on ?

Le premier confinement national et les mesures strictes sur les établissements scolaires n’ayant pas laissé le projet se dérouler normalement, le lycée a proposé de considérer l’année 2019-2020 comme blanche et de relancer totalement le projet en 2020-2021.

Un lancement officiel auprès de l’ensemble des élèves en plénières n’a pas pu être réalisé. En revanche, chaque enseignant a présenté le projet en classe.

L’audit participatif a été également relancé et le prêt de matériel par l’ALEC prolongé. La nouvelle période d’audit s’étendait cette fois du 24/09/2020 au 17/12/2020 date à laquelle une restitution des travaux des différents groupes était prévu.

Le deuxième confinement national a de nouveau compromis la bonne marche de l’audit. Le fonctionnement du lycée en mode dégradé et la priorisation du temps sur le programme pédagogique n’a laissé que très peu de place aux projets annexes. Il a été décidé de repousser la date de rendu à 2021.

Pour en savoir plus

Mathieu AudicContact :

Mathieu Audic – Chargé de projets collectivités
mathieu.audic@alec-montpellier.org
04 67 91 35 42