Atelier pro « Clims réversibles »
15 octobre

Jeudi 15 octobre 2020

L’article 175 de la loi Élan impose une baisse des consommations d’énergie finale des bâtiments tertiaires d’au moins 40% pour 2030. Le chauffage et la climatisation étant à l’origine d’une grande part des consommations des bâtiments publics, il est intéressant d’apprendre à optimiser au maximum ces dépenses en énergie, en adaptant la température des locaux à leur utilisation et aux seuls besoins du moment, tout cela sans diminuer le confort des usagers.

Dans le but d’aider et d’accompagner les collectivités dans ce contexte, l’ALEC Montpellier Métropole organise à destination des élus et des agents techniques un cycle d’ateliers « bien piloter ses installations de chauffage et climatisation ».

Le deuxième atelier, dédié aux clims réversibles, a eu lieu le jeudi 15 octobre.

  • Atelier clims reversibles 1
  • Atelier clims reversibles 2
  • Atelier clims reversibles 3

Objectifs

L’atelier vise à :

  • Mieux paramétrer vos clims réversibles
  • Monter en compétences sur les fonctionnalités disponibles
  • Savoir comment reprendre la main sur la gestion des chauffages individuels
  • Partager vos expériences en matière de clims réversibles avec l’ensemble du groupe

Il était composé d’un temps théorique et d’un temps de pratique sur site avec paramétrage de climatiseur.

Intervenant

Mathieu Haussmann, chargé de projets au sein du service énergie Montpellier Méditerranée Métropole

Questions / réponses

Quelles sont les obligations concernant l’entretien d’une installation frigorifique ?

Suivant les catégories de réfrigérants, les obligations réglementaires de contrôle d’étanchéité des fluides frigorigènes dépendent de la charge et/ou de la tonne équivalent CO2 du fluide.

L’article 4 de l’arrêté du 29 février 2016 relatif à certains fluides frigorigènes et aux gaz à effet de serre fluorés donne les périodes maximales entre 2 contrôles : https://www.legifrance.gouv.fr/loda/id/JORFTEXT000032173989/2019-08-29

Quelle orientation donner aux volets de soufflage en mode hiver ? En mode été ?

En mode hiver, il est conseillé d’orienter les volets vers le bas afin de souffler l’air chaud. En mode été, c’est l’inverse, il est conseillé de les orienter vers le haut afin de ne pas souffler de l’air froid directement sur l’occupant. En règle générale, il faut éviter de souffler l’air sur un occupant pour des raisons de confort et sanitaires.

Il fait très chaud dans la pièce, je souhaite descendre la température à 26°C. Si je règle la température de consigne sur 21°C, la température diminuera plus vite ?

Non, la température ne diminuera pas plus rapidement. L’installation fonctionne à régime variable et adapte donc sa puissance en fonction de la température demandée.

Quelle solution est la plus adaptée si le bâtiment est utilisé par intermittence ?

Les nouveaux modèles sont généralement équipés de l’option « Œil intelligent » qui grâce à des capteurs de présence permet d’enclencher l’installation en fonction de la présence.

Concernant les anciens modèles n’ayant pas cette fonctionnalité en base, il existe des moyens techniques simples et peu onéreux pour les équiper de détecteurs de présence ou de programmateur horaire. Attention les installations antérieures à 2010, ne peuvent généralement pas bénéficier de ces modifications.

D’autres ateliers techniques pourraient vous intéresser :

Régulation en chaufferie

Jeudi 24 septembre, 9h – 10h30

>> Informations <<

Solution de télégestion

Mercredi 18 novembre, 9h – 10h30

>> Informations <<