Jour de la Nuit – Éteignons les lumières, rallumons les étoiles !

Le jour de la Nuit 2019 a eu lieu le vendredi 11 octobre à Lavérune et le samedi 12 octobre dans le quartier des Grisettes à Montpellier.

 Les communes ont éteint une partie de leurs éclairages pour découvrir la faune nocturne, participer à une marche aux lampions ou une balade contée…

  • La poésie de la nuit par le Cabinet des Mythographes
  • Contes d’Irénée Karfazo DOMBOUE
  • Observation de chauves souris et conclusion du cabinet des Mythographes

Un jour avant la nuit à Lavérune (vendredi 11 octobre)

Près de 60 personnes ont participé à la balade au clair de lune organisée par une association lavérunoise.

Au programme : 1h45 de marche commentée par un lavérunois expert. Le devès, les lèques, cantaloup, les masques, la balade fût l’occasion de redécouvrir les lieux dits de la commune sous un autre jour.

La soirée s’est clôturée autour d’un repas partagé.

Franc succès le samedi dans le quartier des Grisettes

Affiche jour de la nuit 2019Plus de 100 personnes étaient présentes pour le début de soirée à 19h06 : heure du coucher de soleil.

Dans une ambiance conviviale, la foule parée d’objets lumineux a déambulé dans la quartier. Cette marche fût ponctuée par des intermèdes poétiques et des réflexions sur notre rapport à la nuit par le cabinet des Mythographes.

Arrivés devant l’école Beethoven, petits et grands se sont installés pour écouter les contes d’Irénée Karfazo DOMBOUE. Ce voyage lyrique en Afrique a remis en perspective nos modes de consommations et nos rythmes de vie.

Puis, le public est reparti en direction de l’Agriparc pour la dernière partie de la soirée : l’observation des chauves souris.

Un animateur de la Ligue de Protection des Oiseaux (LPO) muni d’une bat box (appareil pour détecter les chauves souris) a présenté les différents types de chauves souris peuplant le quartier.

La soirée s’est terminée sur un jeu de mots du cabinet des Mythographes : nuit = unit.

Les lumières se sont rallumées vers 23h et chacun est retourné à ses occupations.