Eau calcaire : comment préserver son installation ?

Robinet eau qui coule Terra
©Laurent-Mignaux-Terra

Près de 25 personnes ont assisté au petit déjeuner dédié aux professionnels sur le thème du tartre le 14 décembre au Gazette Café. Au programme : une présentation des données de l’Agence Régionale de Santé (ARS), l’expertise de Régis Diziain en matière de solutions pour enlever le tartre et le témoignage de Philippe Li Yu Ho et Patrick Mastoro au sujet de la solution de gestion du calcaire dans les bâtiments de la Ville de Montpellier.

Quel est l’effet du calcaire sur notre santé ?

L’atelier a débuté avec la présentation des données de l’Agence Régionale de Santé (ARS).

Quelle est la différence entre calcaire et tartre ?

Le calcaire est une substance minérale majoritairement composée de carbonate de calcium (CaCO3) mais aussi de carbonate de magnésium (MgCO3).

Le tartre est la forme solide du calcaire.

On parle de « dureté de l’eau » pour définir la quantité de calcaire présent dans l’eau. Cela se mesure en °F (1°F = 4 mg/L de calcium). La teneur en calcaire est directement liée à la nature géologique des sols traversés par l’eau.

L’idéal est d’avoir une dureté comprise entre 15°F et 20°F.

Quelle est la qualité de l’eau sur notre territoire ?

Carte dureté de l'eau Metropole MontpellierLocalement l’eau est majoritairement dure (entre 18°F et 32°F).

Toutefois si l’on compare la dureté de l’eau du robinet à celle des bouteilles d’eau, l’eau courante n’est pas la plus dure.

Par exemple : Contrex affiche 468 mg/L de calcium contre 129 mg/L pour l’eau de Montpellier.

A l’inverse des eaux comme Evian (80mg/L) ou Volvic (12 mg/L) ont une faible teneur en calcium.

Consommer une eau dure est-il dangereux ?

L’eau dure couvre environ un tiers des besoins en calcium et en magnésium d’une personne.

Elle n’est donc pas dangereuse pour les humains.

Ce n’est pas le cas pour les installations. A partir de 20°F, l’eau entartre les conduits. Une dureté inférieure à 10°F est l’un des facteurs qui entrainent « l’agressivité » de l’eau (les autres facteurs sont le pH, l’alcalinité et le taux d’oxygène) ce qui provoque la corrosion des conduits.

A noter : il n’existe pas de limite réglementaire sur la dureté de l’eau. Il est seulement stipulé qu’elle ne doit pas être agressive.

Existe-t-il un lien entre le tarte dans l’eau et sur les dents ?

Oui mais pas celui que vous pensez.

Lorsque l’on évoque le tartre on parle d’une forme solide contenant du calcium (voir définition plus haut).

Le tartre des dents se forme avec un amoncellement de débris alimentaires et bactériens (la plaque dentaire). Avec le temps la plaque finit par se durcir et forme le « tartre » (mélange de calcium et de phosphate).

L’eau dure contient naturellement du tartre. Mais ce tartre est différent, il est composé majoritairement de calcium et de magnésium et  n’est donc pas responsable de l’entartrage de vos dents.

Retour d’expérience de l’hôtel de Ville de Montpellier

Pourquoi avoir installé un système de régulation du calcaire ?

La consommation d’eau de l’Hôtel de Ville a fortement augmenté entre 2013 et 2016.

Consommations d'eau de l'Hotel de Ville de Montpellier

Ceci s’explique par une augmentation du personnel mais également par des fuites à répétition dans les chasses d’eau entartrées, des détecteurs de mouvement des robinets inopérants car recouverts de calcaire ou encore une pression augmentée dans les réseaux entartrés.

Le service énergie a recherché une solution pour gérer le calcaire tout en ne traitant pas l’eau afin qu’elle reste buvable.

Quel système a été mis en place ?

En 2016, la Mairie de Montpellier a mis en place un système nommé « Aquabion » pour enlever le tartre du réseau d’eau et protéger les installations (sanitaires, tuyaux…) sans ajouter de substances dans l’eau.

Ce système transforme le calcaire dur « calcite » en calcaire mou « aragonite » à travers un procédé galvanique. Ainsi le calcaire ne s’accroche plus aux parois car sa nature a changé. Il circule librement dans l’eau. Ce procédé a le double avantage de décoller le calcaire dur présent et de l’empêcher de s’accrocher. L’aragonite entraîne la calcite lors de son passage.

Quels ont été les effets ?

Dans un premier temps la consommation d’eau de l’Hôtel de Ville a fortement augmenté.

Le tartre s’est décollé de toutes les canalisations et a mis à jour certaines fuites précédemment comblées grâce au calcaire. L’équipe technique a refait tous les joints des sanitaires pour s’assurer de l’étanchéité des installations.

Cet investissement est largement comblé par la baisse significative du temps accordé à la réparation des sanitaires une fois le système opérationnel.

Pourquoi avoir opté pour la télé-relève ?

Les résultats précédemment cités ont été obtenus grâce aux outils de suivi des consommations d’eau.

Le saviez-vous ? Les réseaux d’eau ont un rendement de 80% avec 20% de fuites avant et après compteur. Il est essentiel de pouvoir visualiser les dérives s’il y en a, afin de ne pas gaspiller cette ressource précieuse.

La télé-relève peut également être utile dans le cas des compteurs non accessibles.

Expertise de Régis Diziain, dirigeant d’Eco Solutions Environnement

Quelles sont les solutions pour gérer le tartre dans les installations ?

Il existe trois solutions pour gérer le calcaire présent dans l’eau :

  1. Adoucisseur: on ajoute du sel qui va transformer le calcium (calcaire) en sodium. L’eau ainsi traitée n’est plus potable (elle contient du sel). Ces installations nécessitent une maintenance régulière (ajout de sel, nettoyage des filtres…).
  2. Antitartre magnétique: le champ magnétique change la forme du calcaire qui devient mou. Toutefois ce changement d’état ne dure pas dans le temps. Après quelques heures de circulation le calcaire redevient dur. Cette solution est adaptée aux eaux ayant un degré de dureté de maximum 40°F et ayant une utilisation régulière.
  3. Procédé galvanique: l’eau circule à travers deux grilles : une en laiton et l’autre en zinc. Ce circuit crée une différence de potentiel et change la nature du calcaire en calcaire mou (comme dans le procédé magnétique) tout en ajoutant un ion de zinc pour conserver ce changement d’état durant 6 à 8 jours. L’Aquabion est un procédé galvanique.

    Atelier pro eau calcaire

Questions du public :

Combien coûte un système Aquabion pour les particuliers ?

Le système galvanique coûte environ 1 200 €TTC et a une durée de vie de 12 à 15 ans.

Pour une copropriété il faut compter entre 80 – 150 € par logement.

Le système est autonettoyant, il n’y a pas de coût de maintenance.

Une fois la pile galvanique hors d’usage, peut-on ne changer que ce composant du système ?

Pour les particuliers, il est préconisé de changer tout le système.

Pour les collectivités ou industries, l’installation étant plus grande, on changera uniquement l’anode.

La nature des réseaux influe-t-elle sur l’efficacité du procédé galvanique ?

Non, plastique, plomb, métal ne modifieront pas l’efficacité du procédé.

Aquabion fonctionne-t-il sur les réseaux d’eau chaude ?

Le procédé fonctionne également sur l’eau chaude. Toutefois la température maximum doit être de 80°C. Au-delà, l’aragonite (calcaire mou) reprend sa forme dure (calcite).

Comment doit être installé ce système galvanique ?

L’appareil doit être placé à au moins 1 m de toutes installations électriques (tableau électrique, frigo, fil électrique…) afin de ne pas perturber le champ galvanique créé.

A titre d’exemple un Aquabion pour une maison mesure entre 12 et 20 cm.

L’ion de zinc ajouté à l’eau est-il dangereux pour la santé ?

Le zinc est un oligo-élément essentiel pour la santé, il ne présente aucun danger. De plus il est présent en très faible quantité dans l’eau potable (entre 0,20 et 0,50 mg/jour pour un logement)

L’Aquabion est-il efficace pour retirer le calcaire des parois de douche ?

Non ! L’aragonite présente dans l’eau va sécher sur les parois de douche et redevenir calcite.

Elle provoquera les traces de calcaire habituelles. L’Aquabion sert à protéger le réseau et les installations raccordées au réseau.

Je suis un particulier, existe-t-il un plafond pour ma facture d’eau en cas de fuite ?

En cas de fuite sur les canalisations, le montant de la facture d’eau est plafonné à 2 fois la consommation habituelle (cf. Loi Warsmann  sept. 2012). Ce plafond n’est valable que si l’abonné transmet une attestation de l’entreprise de plomberie qui a réparé la fuite.