Maîtriser ma consommation d’eau

Que vous soyez un commerce alimentaire, un coiffeur ou encore un restaurateur, votre consommation d’eau va représenter un poste de dépense plus ou moins important. Il est intéressant de maîtriser ses consommations d’eau pour faire des économies.

Petits gestes pour ne pas gaspiller

Pour retrouver des informations sur les fuites, les économiseurs d’eau, ou encore les gestes pour ne pas gaspiller de l’eau, vous pouvez cliquer sur ce lien qui ramène sur notre page dédiée. Cette page est à vocation des particuliers, mais les conseils sont applicables aux commerces et bureaux.

Gestion de l’évacuation de matière grasse

Dans certains cas (métiers de bouche, métiers automobiles…), les rejets d’eau de votre activité sont assimilés à des rejets non domestiques puisque votre activité est susceptible d’avoir des rejets dans l’eau potentiellement problématiques. Les graisses et huiles alimentaires usagées ne doivent pas se retrouver dans les égouts car elles peuvent provoquer le colmatage des canalisations, leur corrosion (par l’acide sulfurique produit par la fermentation des graisses) et entraver le bon fonctionnement des stations d’épuration. De plus, elles ont une action néfaste sur la faune et la flore aquatique en empêchant le passage de l’oxygène.

Afin de protéger la ressource en eau et les ouvrages de traitement des eaux usées, la réglementation indique certains points :

  • Demander une autorisation de déversement à la collectivité. Celle-ci peut l’assortir d’exigences techniques, par exemple l’installation d’un bac à graisse avant l’égout collectif, afin de limiter les rejets problématiques dans le réseau collectif (celui-ci est à faire entretenir régulièrement). Notez que toutes les collectivités n’ont pas encore mis en place l’autorisation de déversement.
  • Interdiction de rejeter les eaux usées dans le milieu naturel ou dans les réseaux d’eau pluviale.
  • Interdiction de rejeter les huiles alimentaires à l’égout : elles doivent être collectées par un prestataire (elles ne sont pas retenues par le bac à graisses).

Vous pouvez réduire votre impact sur la ressource en eau en adoptant les bonnes pratiques suivantes :

  • Refroidir et écrémer les graisses des marmites de cuisson avant de vidanger les eaux de lavage
  • Utiliser des paniers dans les éviers et les bouches d’évacuation au sol pour récupérer les matières solides
  • Stocker les fûts d’huiles usagées sur rétention, pour éviter les fuites au réseau
  • Vous équiper d’un bac à graisses qui va séparer les déchets solides et la graisse des eaux usées des cuisines et l’entretenir régulièrement
  • Connaitre ses produits de lavage et, si besoin, chercher des produits moins impactant
  • Investir dans des équipements moins consommateurs d’eau (ex : lave-vaisselle)

Gestion de la chaleur des chauffe-eaux

Régler la température de l’eau chaude et isoler son cumulus permet de diminuer la facture. Cette économie est encore plus importante pour les commerces ayant besoin d’eau chaude régulièrement dans la journée (par exemple les salon de coiffure).

Pour retrouver des informations sur l’isolation de vos chauffes eaux ainsi qu’obtenir un tableau de calcul des économies pouvant être réalisées, vous pouvez cliquer sur ce lien qui ramène à notre page dédiée. Cette page est à vocation des particuliers, mais les conseils restent applicables aux commerces et bureaux.