Fête de l’Énergie 2018

Logo FabrèguesPrès de 50 personnes se sont rendues à la neuvième édition de la fête de l’énergie le samedi 27 octobre à Fabrègues. Tout au long de la journée l’Agence Locale de l’Énergie et du Climat a proposé des animations ludiques et instructives autour des questions d’énergie dans l’habitat.

Qu’est-ce que la Fête de l’Énergie ?

Visuel Fête de l'énergie 2018 - Fabrègues

La fête de l’énergie est le rendez-vous pour échanger, visiter des logements exemplaires, être conseillé sur les aides financières…

Le temps d’une journée, les conseillers de l’Espace Info Énergie de l’ALEC Montpellier Métropole ont proposé de nombreux événements à Fabrègues afin de faire le plein de conseils pour économiser de l’énergie chez vous.

Quel était le programme ?

La matinée de 9h30 à 12h30 était dédiée aux visites de bâtiments exemplaires.

Visite d’Izuba énergies

Locaux Izuba BioclimatiqueLa première visite a eu lieu dans les bâtiments d’Izuba Energies, un bureau d’études construit en 2015. M. Jean-Luc SAVY, président de l’Agence Locale de l’Énergie et du Climat Montpellier Métropole et M. Dominique CRAYSSAC, adjoint au maire de Fabrègues à la vie associative, culturelle et sportive étaient présents lors de la visite.

Ce bâtiment est remarquable car il produit plus d’énergie qu’il n’en consomme (et ce même en ajoutant l’énergie nécessaire pour construire le bâtiment, ainsi que pour le transport des salariés entre leur domicile et le bâtiment).

Ce bilan positif est dû à une réflexion globale en amont de la construction : matériaux bio-sourcés et locaux, architecture bioclimatique, isolation thermique performante (paille), plancher chauffant / rafraichissant pour limiter les consommations d’énergie, solaire photovoltaïque et thermique, etc.

Bilan énergie Izuba année 1

Questions du public

Avec la GTC (Gestion Technique Centralisée, automate de gestion et régulation du bâtiment), peut-on réguler pour chauffer et climatiser à la fois ?
Non, la pompe à chaleur ne permet pas de climatiser une partie du bâtiment et d’en chauffer une autre simultanément. De plus cela irait à l’encontre des valeurs d’IZUBA en terme d’usage.

Pourquoi avoir prévu de l’eau chaude sanitaire dans des locaux de type bureaux ?
Le choix du chauffe-eau solaire a été fait pour mettre des douches à disposition des employés en vue de favoriser les déplacements domicile-travail à vélo.

Y-a-t-il un traitement anti-feu pour la paille (utilisée pour l’isolation des murs en façade) ?
Non, car la densité des bottes de pailles ralentit naturellement la combustion et donc la propagation du feu.

Le bâtiment est à énergie positive (la production d’électricité photovoltaïque est supérieure aux consommations énergétiques du bâtiment), est-ce une performance requise pour le label Effinergie (BEPOS 2013) ?
Non, les critères du label ont largement été dépassés. D’ailleurs, en incluant également le coût énergétique des transports des employés et l’énergie grise du bâtiment (construction), le bilan reste positif !

Pour en savoir plus sur les caractéristiques du projet, vous pouvez consulter :

Visite de Fabr’éco

Habitation bioclimatique Fabr'écoLa deuxième visite a eu lieu à Fabr’éco, un habitat participatif livré en 2016.

Constitué de 8 logements, cet habitat a été conçu de manière bioclimatique.

C’est-à-dire que les logements ont été pensés pour s’harmoniser avec les avantages et les inconvénients du climat et du terrain.
Par exemple les habitations ont de larges ouvertures au sud pour se chauffer l’hiver et des protections solaires pour garantir une température confortable l’été.

Ces aménagements rendent le bâtiment économe, son étiquette énergétique est A.

Questions du public

Comment traite-t-on l’étanchéité à l’air d’un bâtiment, pour qu’il réponse aux critères de la RT2012 (réglementation thermique d’un bâtiment neuf) ?
Pour assurer l’étanchéité à l’air d’une paroi on utilise une membrane appelée pare-vapeur (ou frein-vapeur) complètement étanche à l’air en utilisant notamment des scotchs spéciaux pour les liaisons membranes-supports (murs, menuiseries…). Toutes les ouvertures (fenêtres, portes) sont également prévues pour être étanches à l’air. Enfin, les réseaux électriques et raccordement (prises électriques) sont également adaptés. Cela est aussi valable pour la rénovation d’un bâtiment existant.

Quel est le retour d’expérience sur les chauffe-eau solaires individuels ?
Très positif, le relai électrique (ou gaz) n’est presque jamais sollicité : en moyenne le ballon tient jusqu’à quatre jours sans soleil.

Comment sont évitées les surchauffes du bâtiment ?
Une bonne orientation des pièces (bioclimatisme) et des casquettes solaires permettent de profiter des apports solaires en hiver tout en évitant les surchauffes l’été.

Pourquoi ne pas avoir eu recours à du triple vitrage pour les fenêtres ?
Le triple vitrage ne se justifie pas pour le climat local. Le double vitrage est un très bon compromis entre investissement (prix), apport solaire et isolation thermique.

Y-a-t-il d’autres projets d’habitat participatif en cours ?
Oui, plusieurs projets sont en cours à Prades-le-Lez, Mauguio et Murviel-les-Montpellier. Plus d’informations sur le site d’écohabitons.

Pour plus d’informations sur cette visite, vous pouvez consulter la fiche technique du projet.

L’après-midi : conférences, ateliers et rendez-vous personnalisés

Economies d'eau fête de l'énergie 2018La Fête de l’énergie s’est poursuivi l’après-midi à l’Espace Paul Doumer. Au programme : une exposition sur les gestes simples pour économiser, des démonstrations de réducteurs de débit d’eau et des comparaisons entre différentes ampoules.

Quelques particuliers ont pu échanger de manière plus approfondie avec un conseiller afin d’y voir clair sur leur projet de rénovation.

Gaz Tarifs Réglementés (du groupe Engie) présentait sur un stand la thermographie aérienne par drone. Cette technique consiste à photographier des logements avec une caméra thermique pour repérer les déperditions de chaleur et notamment des défauts d’isolation.

Conférence : photovoltaïque en autoconsommation : gare aux arnaques !

En parallèle, une conseillère de l’ALEC Montpellier Métropole a animé une conférence sur le photovoltaïque.

Premier point essentiel : ne pas confondre énergie solaire thermique et photovoltaïque. La première consiste à utiliser la chaleur du soleil pour chauffer l’eau par exemple (panneau solaire thermique) et la seconde utilise les photons de la lumière du soleil pour les transformer en électricité (panneau solaire photovoltaïque).

Une fois les notions de bases éclaircies, la conseillère a comparé l’autoconsommation photovoltaïque avec la vente du surplus et la vente totale.

Pour en savoir plus sur la comparaison entre ces deux scénarios, vous pouvez consulter la présentation ou notre conseil du mois dédié à l’autoconsommation photovoltaïque.

Conférence photovoltaïque en autoconsommation Fête de l'énergie 2018

Conférence : quelles aides financières pour la rénovation énergétique ?

Conférence Aides financières Fête de l'énergie 2018La seconde conférence a eu pour thème les aides financières.

Crédit d’impôt pour la Transition Énergétique (CITE), Certificats d’Économie d’Énergie (CEE), Eco-prêt à taux zéro…

Le conseiller de l’ALEC Montpellier Métropole a présenté les principales aides financières mobilisables et leurs évolutions en 2019 dans un projet de rénovation.

A noter que l’an prochain, le CITE sera prolongé au même taux. Il faudra toujours remplir le CERFA 2042 pour en bénéficier. Enfin les chaudières au fioul et fenêtres, volets sont pour le moment exclus de ce dispositif.

Cumul aides financières