Comment concevoir un bâtiment avec les futurs usagers ?

graphique

Qu’est-ce que la maîtrise d’usage énoncée dans l’appel à projets No Watt, évoquée par les bureaux d’études ? Le 22 mars, près de 35 personnes ont échangé sur cette question lors d’un petit déjeuner technique organisé par l’Agence Locale de l’Énergie et du Climat.

Les usagers peuvent faire une réelle différence en choisissant de s’impliquer (ou non) dans la construction et / ou le fonctionnement de leur bâtiment. Associer les usagers dans la conception ou la rénovation d’un bâtiment permet d’envisager une meilleure appropriation, un confort adapté aux usages, et des faibles dépenses en énergie du bâtiment.

Ce constat est à l’origine de démarches innovantes prenant en compte l’usager : inventaire des besoins des usagers en amont de la construction, choix des ambiances et des aménagements par les utilisateurs…

Qu’est-ce que l’appel à projets No Watt ?

No Watt est un appel à projets de la Région Occitanie.

Il s’adresse à toute construction ou rénovation visant :

  • une empreinte écologique faible (que ce soit au moment de la conception, construction, exploitation ou fin de vie)
  • et une intégration des usagers dans le projet (de la genèse au fonctionnement).

Consommation énergie durée de vie bâtiment

Ce deuxième point revêt une réelle importance au sein de l’appel à projets. En effet, la majorité des consommations d’énergie d’un bâtiment sont réalisées durant la phase d’exploitation. Pour réduire cet impact, un point d’honneur est mis sur la prise en compte des usagers qui représente 30% de la note.

Pour plus d’informations, vous pouvez vous référer à la présentation de Fabrice Lamoureux, chef de projet au sein de la Région Occitanie.

Retrouvez les modalités de l’appel à projet sur la présentation de Fabrice Lamoureux, chef de projet au sein de la Région Occitanie.

Quel est le lien avec l’Assistance à Maîtrise d’Usage ?

Les usagers (à prendre au sens large : les (futurs) voisins, les personnes qui vivent au quotidien dans ledit bâtiment, et ceux qui le gèrent) peuvent créer un important décalage entre les prévisions théoriques et la réalité des consommations d’énergie.

Pour pallier cette différence, un nouveau métier émerge afin que les usagers s’approprient les bâtiments : l’assistance à maîtrise d’usage.

Un exemple ?

Les projets d’habitat participatif reflètent la dynamique que souhaite mettre en place l’appel à projets No Watt.

Les citoyens, les collectivités et les professionnels collaborent pour créer des bâtiments fonctionnels, économes et intégrés dans leur environnement. Cette concertation permet aux usagers de s’approprier leurs locaux et de s’impliquer dans l’exploitation de ces derniers.

Quelques bâtiments publics ont également opté pour ce mode de construction.

C’est le cas de l’école de Monoblet dans le Gard (voir présentation). L’assistance à maîtrise d’usage a fait réaliser les vasques des sanitaires par un potier en étroite collaboration avec les enfants. Ces équipements personnalisés sont aujourd’hui bien mieux entretenus.

La maîtrise d’usage s’intéresse également à l’environnement dans lequel s’inscrit le bâtiment. Par exemple la cours de l’école de Monoblet est en terre battue avec des abords en bardage bois (pour ne pas mettre de la terre dans les classes). Ce choix préserve la cohérence du projet (ce qui n’aurait pas été le cas avec du béton dénaturant le paysage).

Peu de référence dans le secteur public

Les projets comme l’école de Monoblet sont plutôt rares.

Il n’existe à ce jour peu ou pas de référentiel pour suivre des démarches comme celle-ci. Il y a parfois un manque de temps / rémunération accordé à ces projets. Toutefois les architectes s’accordent sur le rôle essentiel de l’assistance à maîtrise d’usage.

No Watt vise à lancer une dynamique sur ces questions. Encore expérimental sur les projets de bâtiments publics, les professionnels se réunissent, afin de construire un réseau et une méthodologie pour changer la manière dont nous concevons nos bâtiments. Si vous souhaitez participer à ces échanges, rendez-vous sur www.amu-occitanie.tumblr.com. Des réunions de travail sont régulièrement organisées à ce sujet.

Comment définir la maîtrise d’usage ?

Pour ce faire nous devons d’abord revenir sur les notions de :

  • Maîtrise d’ouvrage : l’entité commanditaire des travaux (commune, citoyens…)
  • Maîtrise d’œuvre : l’entité chargée de la réalisation (suivi et coordination des entreprises) des travaux

La maîtrise d’usage est une troisième entité qui représente un collectif d’utilisateurs. Elle permet d’exprimer alors les besoins réels liés au projet. Au-delà des usagers qui vont évoluer dans le bâtiment au quotidien, il y a ceux qui vont l’exploiter, faire fonctionner les matériels installés (cf. le document fourni par la Ville de Montpellier « une conception des équipements énergétiques orientée exploitation »).

Schéma Maîtrise d'oeuvre, maitrise d'ouvrage et maîtrise d'usage

Pour plus d’informations sur la définition de la maîtrise d’usage, vous pouvez vous reporter à la présentation de Mathilde Cota, référente du bureau d’études Prima Terra.

Différents niveaux d’implication

L’implication des usagers dans le cadre de la maîtrise d’usage peut se faire à différents niveaux :

  • Information, l’usager est simplement informé du projet
  • Consultation, l’usager peut donner un avis
  • Participation, l’usager prend part et est force de proposition
  • Co-décision : l’usager s’implique au même titre que la maîtrise d’ouvrage

De même l’assistance à maîtrise d’usage peut intervenir à différentes étapes du projet selon les besoins et les ressources.

Externaliser ou internaliser l’assistance à maîtrise d’usage ?

A ce jour, les établissements compétents en matière de maîtrise d’usage sont peu connus. Néanmoins, vous pouvez consulter l’annuaire de l’AMU Occitanie si vous souhaitez trouver un professionnel : https://amu-occitanie.tumblr.com/annuaireamuoccitanie

Si vous ne souhaitez pas externaliser l’assistance à maîtrise d’usage, quelques entreprises proposent des formations en interne. Une fois formé le référent en maîtrise d’usage peut intervenir sur tous types de projets.

 

Programme

Télécharger le programme complet.

8h30 / Accueil des participants

  • Mot de bienvenue

Jean-Luc SAVY – Vice-Président de l’Agence Locale de l’Énergie Montpellier et Maire de Juvignac

8h45 / Appel à projets NOWATT

  • Présentation de l’Appel à projets NoWATT: objectifs, critères et modalités.
  • La démarche BDM en Occitanie
  • Zoom sur les usagers

Fabrice LAMOUREUX – Région Occitanie

9h15 / L’assistance à maitrise d’usage : qu’est-ce que c’est ? pour qui ? pour quoi ?

  • Quel rôle pour quels objectifs et quels résultats ?
  • Retours d’expériences en Occitanie

Mathilde COTA – Prima Terra, Assistant à Maîtrise d’Usage

Logo Prima Terra et Région