Installer du photovoltaïque sans peser sur le budget communal : c’est possible !

image

Le 19 décembre 2017, près d’une cinquantaine de collectivités et de professionnels ont échangé sur la question du photovoltaïque dans les collectivités avec l’Agence Locale de l’Énergie et les spécialistes du secteur.

 

 

Electricité d’origine photovoltaïque, citoyenneté, coopérations et collectivités locales, Monsieur Jean-Luc Savy, Vice-Président de l’Agence Locale de l’Énergie, a ouvert cet atelier sur un discours incitatif, inspiré de la politique de transition énergétique en cours sur sa commune (Juvignac).

Guillaume Marcenac, coordinateur au pôle production d’Enercoop a pris le relais en effectuant quelques rappels sur le photovoltaïque.

 

Le photovoltaïque est-il polluant ?

imageLes panneaux solaires photovoltaïques sont composés de :

  • Verre, un matériau 100% recyclable,
  • Silicium, permettant de créer les cellules photovoltaïques. Ce matériau est réutilisable 4 fois,
  • Aluminium ou Argent ou cuivre pour les conducteurs et le cadre. Egalement réutilisable,
  • Plastique qui peuvent être transformés en granules ou servir à produire de l’énergie.

Pour plus de détails sur la composition, la durée de vie, la fabrication et le coût d’un panneau photovoltaïque, vous pouvez consulter la présentation de Guillaume Marcenac, coordinateur au pôle production d’Enercoop.

 

Comment se prémunir des risques incendies ?

Sur toute installation électrique, il peut y avoir un risque incendie.

 

De ce fait, il est fortement conseillé de transmettre le dossier d’installation des panneaux photovoltaïques au Service Départemental d’Incendie et de Secours pour avis et de faire vérifier régulièrement votre installation par un professionnel.

 

Quelles sont les étapes d’un projet photovoltaïque au sein d’une commune ?

Un projet d’installation de panneaux photovoltaïques débute par un diagnostic du bâti existant. Il s’agit d’identifier les sites d’implantation et d’évaluer le potentiel de production présent sur le patrimoine de la commune. Cette étude peut s’accompagner d’une analyse des consommations du site car la valorisation de l’électricité produite peut se faire la vente totale sur le réseau mais, aujourd’hui, aussi par une part d’autoconsommation.

 

La dernière étape compare les montages possibles : investir en fonds propres ? Faire appel à un tiers investisseur ? de nombreux portages sont possibles selon les obligations financières et juridiques de chaque structure.

 

Pour plus d’informations, vous pouvez vous reporter à la présentation de Guillaume Marcenac, coordinateur au pôle production d’Enercoop.

 

En tant que collectivité, comment réaliser la mise en concurrence pour installer du photovoltaïque ?

Plusieurs possibilités s’offrent aux collectivités :

  • Réaliser une mise en concurrence à travers la procédure classique de marché public,
  • Créer une SEM ou une SCIC entre la collectivité et la société (éventuellement une SCIC) chargée de l’exploitation des panneaux photovoltaïques,
  • Lancer un Appel à Manifestation d’Intérêt. Cette procédure présélectionne des candidats pour un appel d’offre ultérieur restreint.

 

A-t-on des exemples concrets sur la métropole de Montpellier ?

Le parking du tramway de Saint Jean le Sec, le complexe sportif Yves du Manoir, le hall du Parc des expos, retrouvez tous les exemples en images évoqués par Grégory Schenone de la SERM.

 

La Ville de Montpellier exploite également plusieurs centrales photovoltaïques sur l’Hôtel de Ville et différents groupes scolaires.

 

Vous pouvez consulter les détails et le bilan énergétique des bâtiments de :

Vous pouvez également consultez la présentation de Jérôme ALBERGE, réunissant les évolutions de productions et les bilans financiers des différentes installations.

Avec un suivi et un entretien régulier et minutieux, ces installations ont un rendement performant.

 

Qu’est-ce qu’un projet citoyen et participatif ?

Un projet participatif et citoyen regroupe des habitants, des collectivités et des professionnels autour d’un objectif de production d’énergie renouvelable.

 

A Montpellier l’association « Énergie en toit » est un exemple récent. Créée en 2017, ce regroupement de citoyens a pour objectif d’impulser l’installation d’une dizaine de centrales photovoltaïques en 2018.

 

Initié par un collectif, ce projet a séduit les collectivités : le 13 décembre, ila été lauréat de l’Appel à Projet de la région Occitanie et de l’ADEME « Énergies coopératives et citoyennes pour une Région à énergie positive ».

 

L’association qui est en développement, cherche des adhérents, des fonds et des toitures à équiper pour poursuivre  la dynamique de coopération en faveur des énergies renouvelables au sein de la métropole de Montpellier.

 

Consultez la présentation complète d’Alenka Doulain et Emmanuelle Valy au sujet des projets participatifs et citoyens.

 

Le photovoltaïque est-il un placement rentable ?

Investir dans une société exploitant des installations photovoltaïques peut rapporter des intérêts supérieurs à ceux du livret A (environ 3%).

Toutefois cette donnée est à nuancer selon les statuts de la société dans laquelle vous investissez.

 

Et finalement, installer du photovoltaïque sans peser sur le budget communal, est-ce vraiment possible ?

Oui c’est possible ! Le tiers-investisseur (c’est-à-dire l’investissement porté par un regroupement de citoyens, une entreprise…) évite un apport financier de la part de la commune.

 

De plus, la région Occitanie dispose d’un apportant gisement solaire assurant un rendement performant des panneaux photovoltaïques.

Cependant, les projets d’installation photovoltaïques nécessitent une implication de la part de la commune. Pour repérer et mettre à disposition les toits potentiels, l’encadrement administratif et juridique…

 

En retour, ces projets fédèrent les communes et les citoyens. Unis dans un projet de transition énergétique, l’installation des panneaux photovoltaïque fédère.

 

Enfin, avec la baisse du coût des installations photovoltaïques et l’augmentation progressive du coût de l’électricité, l’autoconsommation est de plus en plus en vogue, car permet de réduire la facture d’électricité (rentabilité) et de consommer localement une électricité « propre »…

 

Télécharger le programme de l’atelier.