Quelle facture d’énergie et d’eau pour nos espaces et bâtiments publics ?

Depuis plusieurs années les Conseillers en Énergie Partagés de l’ALEC Montpellier Métropole collectent et analysent les données de consommations du patrimoine public des communes de la Métropole de Montpellier.

Cette étude a fait ressortir des indicateurs de consommations d’énergie de ces bâtiments.

État des lieux

37€ consos batiments et espace publics montpelier métropole

Un climat favorable aux économies

Chaque année, les consommations d’énergie et d’eau des espaces et bâtiments publics coûte environ 37 € par habitant. Ce qui représente 185 000 € / an pour une commune de 5 000 habitants.

Ce chiffre est à mettre en perspective avec la moyenne des consommations nationales qui se situe aux alentours de 57 € / hab / an.

Cette différence s’explique car…

L’éclairage public, poste le plus consommateur d’énergie

Éclairer les rues coûte chaque année 9 € par habitant.

Néanmoins on peut observer de grandes variations entre les communes de Métropole. Par exemple la commune de Prades-Le-Lez éteint ses éclairages entre 0h et 5h.

Résultat les consommations d’énergie pour l’éclairage public s’élève à XXX dans cette commune.

éclairage public 9€ / hab
Coût annuel consommations écoles

29% des dépenses d’énergie proviennent des écoles

En moyenne une école consomme 78 kWh/m² et 557 L/m².

Toutefois ces consommations peuvent être réduites en adoptant des écogestes comme nous le prouve le défi des éco’minots. Ce challenge inter-écoles a fait baisser de 10% en moyenne les consommations des établissements participants.

Les espaces verts, grands consommateurs d’eau

54% des consommations d’eau sont dues aux espaces verts. Ce qui représente 31% des dépenses en eau (le prix de l’eau étant moins cher que celui de l’énergie).

Les autres dépenses par catégorie

1€ consos médiathèques
3€ équipements sportifs consos
3€ consos maires
2€ équipements socio culturels
5€ consos piscines
6€ bâtiments autres
Objectif Loi Elan 2030

Objectif des communes : -40% d'ici 2030

Le décrêt tertiaire de la loi Élan impose à toutes les collectivités de réduire leurs consommations d’énergie de 40% d’ici 2030.

Cela implique de connaître les consommations du patrimoine lors de l’année de référence : 2010 et d’entamer des actions / chantiers pour y parvenir.

Les conseillers de l’ALEC accompagnent les communes adhérentes pour atteindre cet objectif réglementaire.

*Ces chiffres clés s’appuient sur des données de 2017. L’étude a été réalisé sur 26 communes de la Métropole dont nous disposons des données.
L’eau de forage n’est pas prise en compte dans les consommations d’eau.