Économiser de l’énergie

Quelques idées d'actions

Certaines actions d’économies d’énergie ne demandent que peu d’investissement financier et ont un faible impact en terme de travaux mais permettent de limiter les consommations et donc les charges de la copropriété tout en augmentant le confort.

Il s’agit principalement d’actions liées au système de chauffage lorsque celui-ci est collectif (régulation, désembouage, calorifugeage…).

Rééquilibrage

Le rééquilibrage du réseau hydraulique a pour objectif de limiter les problèmes de surchauffe et sous-chauffe présents dans un même bâtiment.

Voir la fiche sur “comment rééquilibrer un réseau ?”

L’air dans les canalisations

robinet thermostatique - ALE MontpellierLa présence d’air dans les canalisations supprime la surface d’échange et est source d’inconfort. Ôter l’air permet une meilleure action de chauffe.

Voir la fiche sur “comment purger un radiateur ?”

 

Calorifugeage

calorifugeage - ALE MontpellierLes tuyaux, les vannes et les ballons de stockage situés à l’extérieur ou hors des locaux chauffés doivent être calorifugés (isolés), pour limiter les pertes de chaleur. Une installation non calorifugée génère environ 8 fois plus de pertes de chaleur.

Voir la fiche sur le calorifugeage.

 

Désembouage

desequilibre - Source Sentinelle désembouage consiste à nettoyer le réseau en enlevant les boues présentes dans le système et ainsi faciliter le passage de l’eau chaude et augmenter la surface de chauffe des radiateurs.

Voir la fiche sur “comment désembouer le réseau ?”

Régulation 

regulateur

La régulation permet de maintenir la température de chauffage à une valeur choisie. Ainsi la régulation évite les surchauffes et donc les surconsommations d’énergie tout en maintenant le niveau de confort demandé.

Voir la fiche sur la régulation du chauffage.

Rénovation de l’éclairage des parties communes

Mettre en place des détecteurs de présence, réduire les minuteries et remplacer les anciennes ampoules par des systèmes à LED performants, permet de réduire de manière importante la consommation électrique :

 

Faire un état des lieux de la copropriété

Les charges d’eau et d’énergie dans une copropriété peuvent représenter une part importante des charges totales (environ 40 % ), surtout dans le contexte actuel d’augmentation constante du prix de l’énergie.

repartition charge - source ALE Montpellier
Source : Unis – Observatoire National des Charges de Copropriété – 2011

Un bâtiment consommant peu d’énergie et ayant donc un niveau de charges moins élevé sera plus prisé sur le marché de l’immobilier.

Bilan initial de la copropriété

Afin de mieux connaître la copropriété au-delà des questions énergétiques, le conseil syndical peut réaliser un Bilan Initial de Copropriété (BIC). Grâce à ce document, le conseil syndical aura une vision globale des atouts et contraintes de la copropriété et pourra partager ses réflexions avec l’ensemble des copropriétaires.

bic-image

Cette démarche utilisant une méthode innovante répond aux problèmes de motivation des copropriétaires ainsi qu’aux problèmes organisationnels. Réaliser un BIC permet de répondre aux questions suivantes :

  • « Quels sont les gros travaux d’entretien, au-delà de la problématique énergétique, que nous devrons effectuer dans les prochaines années ? »
  • « En particulier, à quels travaux devrons-nous procéder en matière énergétique ? »
  • « Pouvons-nous financer ces travaux et comment ? »

ARC – Bilan Initial de copropriété

Bilan énergétique simplifié

BES - UNARCPour connaître et suivre vos consommations, vous pouvez réaliser un bilan énergétique simplifié sur le chauffage, l’eau et l’électricité des parties communes.

Une fois ce bilan réalisé, voici des pistes de solutions pour :

Pour aller plus loin