Comment allier isolation et décoration intérieure ?

Samedi 16 mars - 2019

Une quinzaine de personnes ont visité un appartement rénové de manière performante (- 50 % de dépenses d’énergie) tout en conservant le charme et le cachet de l’ancien samedi 16 mars à 10h à Montpellier.

Décorer et faire des économies d’énergie

Les propriétaires d’un appartement des années 20 à Montpellier ont réaménagé leur intérieur pour amener plus de luminosité, de confort et d’esthétique.

Projet global

Les compétences d’architecte des propriétaires couplées à l’accompagnement de l’ALEC ont mené à un projet d’amélioration de l’habitat global. Les occupants ont revu l’agencement des pièces à vivre et l’ALEC les a conseillés sur les matériaux, techniques et aides financières disponibles pour rendre le logement confortable été comme hiver.

Avant après visite de site du 16/03/2019

Changement des fenêtres

Dans ce réagencement des pièces, les occupants ont agrandi l’ouverture du salon pour plus d’apport de lumière. Ils ont remplacé le simple vitrage par du double vitrage (pour une meilleure isolation thermique et acoustique). Cette opération a nécessité quelques précautions :

  • d’abord un bureau d’études a étudié la faisabilité de l’opération (comment faire une plus grande ouverture sur une façade de copropriété ? quels sont les risques ?)
  • ensuite le projet a été présenté et voté par les copropriétaires lors d’une assemblée générale

Investissement dans une nouvelle chaudière

La chaudière au gaz naturel mixte datait de 2005.

Les propriétaires ont décidé de la changer pour une chaudière à gaz mixte à condensation. Plus performante, elle est aussi plus économe à l’utilisation (elle nécessite moins d’énergie que la précédente chaudière pour une chauffe similaire).

De plus, le remplacement d’une chaudière est éligible à certaines aides financières : Certificat d’Économie d’Énergie (CEE) et Crédit d’Impôt Transition Énergétique (CITE).

Installation de T de réglage sur les radiateurs

Radiateur sclupté visite de site appartement rénovéPour conserver le cachet des radiateurs sculptés d’époque, les occupants ont fait nettoyer puis peindre les radiateurs.

Ensuite l’artisan a installé des T de réglages. Ces vannes rajoutées sur le chauffage équilibrent la chauffe entre les radiateurs en début et en bout de chaine.

Isolation des murs

Mur en pierres apparentes visite de site mars 2019Afin de conserver le cachet des murs tout en se préservant des déperditions thermiques (près de 25% de la chaleur du logement en hiver s’échappe par les murs), les propriétaires ont posé eux-mêmes :

  • 8 cm de laine de bois sur certains murs (celui de la chambre par exemple)
  • De l’enduit chaux sable sur les murs en pierres apparentes pour imiter l’aspect brut de la roche.

Isolation et humidité

Ces deux matériaux sont biosourcés : c’est à dire qu’ils proviennent de matériaux naturels. L’ALEC a orienté les résidents vers ces matériaux car ils sont isolants mais restent « respirants », caractéristiques essentielles dans les bâtis anciens.

Avant 1975, la réglementation n’imposait pas d’isolation.

On retrouve donc beaucoup de bâtiments (spécifiquement dans les centres historiques) avec des murs en pierre. En dépit de leur charme, ces murs sont « poreux », ils se laissent traverser par l’eau (celle de la pluie, de l’humidité créée par les habitants dans leur logement…).

Pour isoler une habitation disposant de murs anciens, il faut apporter une attention toute particulière à ne pas bloquer ce transfert d’eau, au risque de faire « moisir » le mur (l’eau se retrouvant emprisonnée dans le mur).

Les isolants synthétiques (laine de verre, polystyrène…) sont peu « respirants » et donc peu recommandés pour ce genre de cas.

Installation d’une VMC

Lorsque l’on isole, il faut systématiquement se poser la question de la ventilation. Faute de quoi, il peut arriver que la vapeur d’eau produite par ses occupants (cuisine, douche…) se retrouve piégée à l’intérieur du logement, ce qui peut causer des moisissures.

Cet appartement disposait d’une ventilation naturelle (grilles fixes laissant entrer et sortir l’air et ouverture des fenêtres) avant les travaux.

Pour prévenir les problèmes d’humidité suite à l’isolation, les propriétaires avec l’aide de l’ALEC ont fait le choix de mettre une Ventilation Mécanique Contrôlée (VMC) simple flux hygro-réglable type A. Un moteur fait sortir l’air intérieur de la maison. Cela crée une dépression faisant rentrer de l’air neuf extérieur via les bouches d’entrées d’air (grilles, réglettes sur les fenêtres). Toutefois le moteur se régule en fonction de l’humidité intérieure : lorsque l’on prend une douche, l’humidité ambiante va amener le moteur à fonctionner plus que lorsque l’on dort dans la chambre. Cette régulation permet d’éviter les surconsommations d’électricité liées à une demande en énergie constante pour extraire l’air sur un débit unique.

Des aides financières pour donner un coup de frais à votre logement

Pour réaliser ces travaux les occupants du logement ont bénéficié d’un éco-prêt à taux zéro et d’aides financières telles que l’Eco-Chèque logement de la Région Occitanie.

TravauxCritères techniques (conditionnant les aides financières)Coûts estimatifs (fourniture et main d’œuvre) TTCAides financières mobilisables*
 CEE  CITE  Eco-chèque
Remplacement fenêtres chambre (2) et cuisine (1)Uw ≤ 1,3 W/m²K et Sw ≥ 0,3 OU Uw ≤ 1,7 W/m²K et Sw ≥ 0,36, Ud ≤ 1,7 W/m²K5 396,58 €52,00 €523,77 €1 500,00 €
Remplacement chaudière gaz à condensationEfficacité énergétique saisonnière pour le chauffage ≥ 90 %2 222,09 €61,00 €451,33 €–   €
Installation d’une VMC hygro ABasse consommation844,00 €63,00 €–   €
Ouverture porte fenêtre cuisine 1 680,46 €–   €–   €
Ouverture baie vitrée salon + volets roulants4 187,20 €–   €–   €
Isolation par l’intérieur des murs des chambres et du salon (8 cm de laine de bois, 57m²)3 500,00 €–   €–   €
TOTAL TTC17 830,33 €2 651,1 €
TOTAL TTC  aides déduites15 179,23 €

 

Résultat, ce projet de rénovation leur coûte 83 € / mois (en plus du coût de la précédente facture d’énergie) sur 10 ans (temps de remboursement du prêt).

Graphique économies réalisées travaux vds mars 2019

Dans 20 ans, si on calcule le coût de la facture d’énergie sans travaux, elle se montera à 169 € (en se basant sur une augmentation de l’électricité de 3% par an). Ces travaux de rénovation auront permis d’économiser 15 045 € soit environ 63 € / mois. Ce qui équivaut à diviser la facture d’énergie actuelle par deux.

De plus ces rénovations valorisent le bien : avec un agencement plus agréable à vivre et un meilleur diagnostic énergétique, les propriétaires pourront revendre leur appartement plus cher.

Consulter la fiche technique et financière de la rénovation de cet appartement.

Questions du public

Quel isolant choisir lorsque le logement présente des problèmes d’humidité ?

Règle 5/1 gestion humidité EIE BretagnePour permettre à l’humidité intérieure de s’évacuer, nous recommandons de respecter la règle des « 5/1 » lors de votre choix d’isolant. La paroi extérieure doit être 5 fois plus perméable que la paroi intérieure.

Pour calculer ce quotient, vous devez connaître la « perméance » des matériaux : leur capacité à laisser diffuser la vapeur d’eau. On le mesure en Sd exprimé en mètre. Plus le Sd est élevé, moins le matériau est perméable à la vapeur d’eau.

Enfin, nous vous conseillons d’opter pour des isolants biosourcés, possédant des caractéristiques plus adaptées aux bâtis anciens (respirants, esthétiques).

Lors d’un remplacement de chauffage central, faut-il désembouer le circuit avant l’installation du nouveau système ?

Il est fortement conseillé de faire réaliser un désembouage par un professionnel si vous changez de système de chauffage central.

Souvent la garantie du nouveau système de chauffage est conditionnée par ce nettoyage. Sans ce désembouage, vous ne pourrez pas faire jouer les clauses de garantie en cas de problème. De plus cela vous évitera de payer pour des surconsommations dues aux résidus emprisonnés dans votre système de chauffage.

Un nettoyage coûte entre 400 € et 800 € environ.

A quelle fréquence faut-il pratiquer un désembouage ?

Cela dépend du matériau utilisé pour vos conduites de chauffage :

  • S’il s’agit d’acier ou de cuivre, une fois tous les 10 ans semble suffisant
  • Si votre circuit a été réalisé avec du PER ancien (polyéthylène réticulé haute densité, un plastique rouge et bleu), ce matériau se laisse traverser par l’oxygène. En pénétrant à l’intérieur des conduites, l’oxygène provoque des champignons ou moisissures, ce que l’on appelle communément les « boues ».
    Il faut donc effectuer un désembouage tous les 5 – 6 ans.
    Aujourd’hui les tuyaux en PER sont équipés de barrière anti-oxygène (film d’aluminium autour des conduites) et ne présentent plus ce problème.

L’astuce pour savoir si vos radiateurs ont besoin d’un désembouage est de les faire chauffer puis de mettre la main sur le bas du radiateur : s’il est froid ou tiède, il y a de la boue.

Pour un plancher chauffant, vous pouvez vous en apercevoir si la montée en température est lente.

Pourquoi ma VMC fait-elle du bruit ?

Si une VMC fait du bruit c’est qu’elle est mal installée. En général elle est posée sur des chaînettes en suspension pour éviter les vibrations.

On peut également l’accrocher à un mur en prêtant une attention toute particulière à la mettre de niveau. Si elle est bancale, l’hélice peut faire du bruit car elle n’est pas dans l‘axe.

De même si l’on entend un sifflement au niveau des bouches, il s’agit souvent d’une force de ventilation trop importante. Selon l’installation il est possible de régler la puissance.

Quelle évacuation faut-il installer pour une chaudière à condensation ?

Selon votre logement, vous pouvez installer :

  • Une ventouse comme dans le cas de cette visite. La vapeur sort alors en façade.
  • Une évacuation classique par le toit.

A quelle fréquence faut-il refaire l’enduit à la chaux ?

Selon les conditions de votre logement : chauffé ou non, occupé ou non, l’enduit à la chaux se dégradera plus ou moins rapidement. Pour une occupation normale, chauffée en hiver, l’enduit peut durer plusieurs dizaines d’années.

En ce qui concerne l’isolation acoustique de cet appartement, des travaux ont-ils été faits ?

Pour s’isoler du bruit, les habitants ont fait poser de la fibre bois et une couche de Placoplatre sur rails auto-portés au plafond (séparé du plancher de l’étage supérieur par une lame d’air).

Ce choix de matériau respecte le principe de masse ressort masse pour l’isolation acoustique.